Connexion

AsPro Djinn

Association de Propriétaires de Blue Djinn & Djinn7

Editos

66 - Edito Avril 2017

Le changement c’est quand ?

Le changement c’est déjà d’avoir un rassemblement en Méditerranée. Une première ! Le changement c’est d’avoir 20 ans. Pas vous !! l’AsPro ! Et une association de 20 ans d’âge ça se bichonne et ça se déguste.

Le changement c’est que j’arrête la BàM. Vous avez déjà été prévenus par Thierry lors d’un « mail à tous ». Bon, en fait, il en reste encore au moins deux : celle d’après le rassemblement « juin/juillet » et celle des « zones de navigation » fin juin. Donc, celui qui reprendra les rênes devra s’y coller pour octobre, si le rythme de parution reste le même.
Non, je ne suis pas fatigué de la faire !
Non, il y a assez d’articles qui arrivent !
Non, j’ai encore des envies de présentation et surtout d’interactivités avec des liens qui renvoient vers des vidéos, des photos ou des pages du site !
Bon d’accord !! Mais alors pourquoi j’arrête ?
Cela fait maintenant 10 ans qu’à Carcan Maubuisson (Xe rassemblement atypique, s’il en est : 15’ de navigation, un BMS et env. 1 mètre de pluie en deux jours) j’ai repris timidement la BàM des mains de Michel Edimbourg (parti lâchement dans les rangs de l’Association des voiliers RM) en binôme avec Didier Bourdeau au début.
Je n’étais membre de l’AsPro que depuis l’année précédente et nous étions déjà à un changement majeur car les « meubles », les créateurs de l’AsPro lâchaient les commandes. Ma démarche était simple : faire un magazine d’association beau et agréable à lire. J’espère y avoir contribué.
10 ans après, ça fait tout de même un sacré mandat, il est temps, je pense, de laisser la place à des gens plus dynamiques, à mettre du sang frais dans l’association et de remplacer les vieux croûtons par du pain frais. Je n’ai jamais dans ma vie cherché les honneurs, ni la reconnaissance. D’ailleurs ma carrière professionnelle est là pour en témoigner. J’ai toujours privilégié la liberté, l’humain, la passion et la vie dans mes choix. Alors l’article « Bravo la BàM » qui suit est en décalage avec ma façon appréhender les choses. C’est pourquoi je cède ma place avec beaucoup d’espoirs de progrès.
Décidez-vous !! Intégrez le conseil ! Apportez vos idées, votre engagement, vos envies ! Soyez candidat à un poste au conseil, à la reprise de la BàM !
C’est beaucoup de plaisir même si le travail semble obscur. Il faut s’engager avant qu’il ne soit trop tard, avant que l’AsPro ne devienne une vieille histoire.

FONCEZ !!

Le changement c’est vous ! Maintenant !


Jean-François DURAND