Connexion

AsPro Djinn

Association de Propriétaires de Blue Djinn & Djinn7

Editos

69 - Edito Avril 2018

Edit’eau, que d’eau, que d’eau !
L’hiver que nous venons de passer et qui sera officiellement terminé quand vous lirez ces
lignes a été particulièrement arrosé. Certaines mauvaises langues diront qu’à l’Aspro on aime
ça !
L’eau et la neige tombées vont alimenter les nappes phréatiques, les sources et rivières et
parfois faire tourner des moulins ou des turbines.
Et si l’hiver est souvent synonyme de repos pour les plaisanciers, bateaux et équipages, le
moulin de notre association ne s’est guère mis en veilleuse. Votre conseil d’administration a
turbiné : pas moins de 6 conseils se sont tenus par internet depuis notre assemblée générale de
Banyuls durant le week­end de Pentecôte.
La première question qui a provoqué nos cogitations : l’Aspro assurait jusqu’à présent une
présence sur deux salons nautiques, le Nautique de Paris et le Grand Pavois de la Rochelle sur
le stand du constructeur ou du revendeur de nos Djinn. Moment de convivialité, de rencontres et
de recrutement d’adhérents ( c’est comme cela que j’ai connu l’Aspro il y a 10 ans, souvenirs,
souvenirs !). Mais nos bateaux, dont très peu d’exemplaires neufs sortent encore du chantier, ne
sont plus exposés et l’Aspro ne peut plus être présente sur les salons.
Nous nous sommes donc posé la question de la vitalité de l’Aspro et du recrutement de
nouveaux adhérents sur un marché d’occasion. Plusieurs idées ont été émises. Tous les
adhérents inscrits ont été associés à la réflexion sur le flyer et les mini­djinnades. Certaines
idées ont déjà abouti à des réalisations concrètes : édition d’un flyer à imprimer et à distribuer
aux propriétaires de Djinn que vous pouvez croiser ( radio ponton), ouverture d’une page
Facebook, réalisation d’un dossier de presse, veille sur le site Hisse Et Oh. Des propositions de
djinnades commencent à apparaître et seront proposées dans de prochaines BAM et sur googlegroup.
Vous serez informés de la tenue des salons et il est souhaitable que ceux qui peuvent s’y
rendre le fassent savoir pour éventuellement se retrouver voire partager un repas.
Notre association n’hiberne pas et cette BAM en est un bon exemple, même si nos
rédacteurs aimeraient avoir plus d’articles à mettre dans les rotatives. Merci à ceux qui les
alimentent en récits de navigations, trucs et astuces et autres poèmes.
Bienvenue aux nouveaux.
Le printemps arrive, certains bricolent et astiquent déjà leur vaisseau. Le mien dort encore
sous la neige au­dessus du lac de Serre­Ponçon. Difficile d’imaginer que dans deux mois
Escape va retrouver les copains à Meschers. S’il est passionnant de cogiter, échanger, projeter…
le pied c’est quand même de se retrouver sur l’eau, surtout du côté de Bordeaux.
Et que vogue l’Aspro.
Maurice Charrier
Secrétaire Adjoint