Connexion

AsPro Djinn

Association de Propriétaires de Blue Djinn & Djinn7

Présentation

Présentation


Historique de l’association :

Deux ans après la sortie des premiers Blue Djinn, les propriétaires éprouvent déjà le besoin de se retrouver pour échanger et naviguer ensemble et créent en 1997 « l’association des propriétaires de Blue Djinn ». Ses premiers rassemblements se dérouleront sur le bassin d’Arcachon, lieu de naissance du Blue Djinn : Blue Djinn et Djinn7 sont construits par le chantier B2 Marine implanté à Latresne, près de Bordeaux. Ce chantier construit ces deux voiliers ainsi que différents modèles de bateaux à moteur.
Lors de la sortie du Djinn 7 en 2002, l’association s’élargit pour les accueillir, les deux bateaux ayant le même programme et leurs propriétaires la même philosophie.

Les deux bateaux :

Ces deux bateaux, l’un de 6,09 m et l’autre de 7,18 m sont en effet des dériveurs intégraux transportables. Faciles à mettre à l’eau et à mâter, ils sont d’une construction très solide tout en étant très marins. Tout est bien pensé (assise confortable, rangements, ...), facile d’accès comme le système de relevage de la dérive. L’intérieur, qui peut au premier abord paraître un peu « sommaire », permet à chacun d’aménager son bateau à son goût et en fonction de son utilisation en se servant de l’expérience mutualisée des autres djinnistes .

Naviguer en dériveur intégral transportable : un « art de vivre »

Malgré leur taille, ils sont équipés « comme des grands » : gennaker sur bout dehors, prises de ris automatiques, panneau solaire, pilote, électronique, douche solaire, wc, glacière, … ce qui leur permet de partir en randonnée d‘une ou deux semaines avec une bonne autonomie. Pour ces navigations, le Blue Djinn est idéal pour 2 (voire 3) personnes et le Djinn 7 pour 4.

L’Association :

Cet « art de vivre » et la convivialité sont les fondements de l’association, et cela ne se dément pas depuis 20 ans. Le nombre d’adhérents reste compris entre 150 et 160 équipages depuis quelques années, ce qui représente 25% du nombre de bateaux construits.

Les activités de l’association sont diverses :
- un site internet (http://aspro-djinn.fr) relatant des récits de navigation, des bricolages, les rassemblements, les réponses aux questions courantes, le tout illustré de nombreuses photos.
- la Bouteille à la Mer (BàM), la revue de l’association parait 4 fois par an et contient chaque fois des articles techniques, des récits et diverses informations.
- le rassemblement annuel lors du week-end de la Pentecôte, chaque année dans un lieu différent : de Saint-Cast à Arcachon en passant par Port-La-Forêt, Port-Louis, Noirmoutier, Ars-en-Ré… et Banyuls en 2017. C’est l’occasion pour une trentaine de bateaux de naviguer ensemble, de découvrir une nouvelle région, d’échanger sur les derniers bricolages… le tout dans une ambiance bon enfant excluant toute compétition. Depuis quelques années, plusieurs participants profitent du déplacement pour participer au « post-rassemblement » : naviguer dans la région la semaine suivante en profitant de la connaissance des « locaux ».
- le forum interne à l’association : dès qu’un adhérent pose une question il obtient des réponses de plusieurs membres.

Naviguer en dériveur intégral c’est la possibilité d’être au plus près de la côte, de passer une nuit posé sur une plage ou au fond d’une rivière, là où les autres ne peuvent aller, c’est être au plus près de la nature.

- les « Mémentos » du Blue Djinn et du Djinn7, documents de 45 pages réalisés par l’association pour aider les nouveaux propriétaires à prendre en main plus facilement leur bateau.
- les « Zones de navigation » : document expédié à tous les adhérents dans lequel chacun indique la zone et la période dans laquelle il a l’intention de naviguer : cela permet des navigations communes.
- les djinnades : dans la même perspective : un adhérent peut proposer de piloter quelques autres djinnistes dans un secteur qu’il connait bien pendant une période déterminée.
- la Djinn’s cup : les amateurs de régates ont l’occasion de rivaliser chaque année en août à Ars-en-Ré.